Il y aurait 130 000 FFF vivant à Montréal, y faut qu’on s’parle

Une bonne amie newyorkaise que j’ai connue à Beijing m’a envoyé un article ce matin. Merci Alicia. Je réagis de manière personnelle à l’article à titre de québécois ayant vécu neuf ans en Chine.

Je dois avouer qu’il est assez surprenant de lire dans le NY Times que les Français de France (French from France, FFF) ont d’la difficulté à s’intégrer à la culture québécoise, ce n’est pas ce que j’ai entendu d’la part de belges immigrant au Québec. Chers amis.es français, immigrer au Québec n’a rien de différent que d’immigrer n’importe où ailleurs. Les wanna-be expats doivent se renseigner sur le pays, la culture, les valeurs, les habitudes de vie, la langue de leur terre d’accueil. La population québécoise est accueillante, mais vous devez faire vos devoirs avant d’acheter votre billet d’avion et d’aménager su’l Plateau.

“Many French were shocked to discover that a common language doesn’t mean a common culture. We Quebecers know we are very different from the French but many French who come here think they are taking the train and going to the French countryside”

Avoir le français comme langue commune ne signifie pas connaître une culture et les habitudes de vie d’une nation. Le Québec est assurément différent de la France ou de tout autre pays francophone. Nous ne sommes plus les gaulois en Amérique ni les cousins canadiens comme vous vous amusiez à dire il y a 30 ans.

Fred Schneider moved from France to the Montreal neighbourhood of the Plateau. He performs self-mocking songs about the French “occupying” the area. Annie Sakkab for the New York Times.


La culture québécoise ne s’arrête pas au sirop d’érable, à la poutine, et au meilleur camembert au monde.

Oui oui vous avez bien lu, le meilleur camembert au monde ! Un prix gagné l’année dernière dont nous sommes très fiers et qui vous a insulté au plus haut point depuis l’autre côté de l’Atlantique. La culture québécoise et le français québécois sont des plus vivants. Nous inventons même des mots qui vous prennent beaucoup de temps à adopter, tels les fameux courriel, tabarnak, mairesse, manteaux d’hiver, ah ben, ou de kessé? Il y a même un Siri pour le québécois !

“We play soccer, Quebecers play hockey,” he said. “We say “diner,” (dinner) they say “souper” (supper); we prefer wine, they prefer beer; we smoke cigarettes, they smoke pot.”

Si vous voulez rire un peu, je vous conseille d’écouter Solange, c’est pissant ! Ça donne toutefois un bon aperçu de nos différences linguistiques.

Tout cela pour dire aux arrivants français, sortez du Plateau, parlez avec les montréalais.es, trouvez-vous un chum ou une blonde, imprégnez vous de la culture québécoise, c’est ce que j’ai fait en Chine et ça marche ! Vous serez toujours les bienvenus au Québec chers “maudits français”, ON VOUS AIME ! Bon ok, on n’aime un peu moins certains parisiens chiants au max  haha!!

Je vous envoie des becs sucrés du Québec et on s’voit à (je n’ai pas oublié le “la”) cabane à suque !

***

À lire dans le NY Times aujourd’hui.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: